/ HISTOIRE PAR CELUI QUI LA RACONTE -
 / HISTOIRE PAR CELUI QUI LA RACONTE -
 / HISTOIRE PAR CELUI QUI LA RACONTE -
 / HISTOIRE PAR CELUI QUI LA RACONTE -

HISTOIRE PAR CELUI QUI LA RACONTE

(2008)

Nous pourrions commencer par une fiction sur la préhistoire.
Purs fantasmes ? Mauvais rêves !
Des femmes et des hommes montent un univers tendu entre jeu et rituel, inquiétant et comique, un montage d’actions simples, ségrégations ou blocs d’un seul tenant.
Le récit est troué, traversé par des temps hétérogènes, sources parfois très éloignées, récit historique, références anthropologiques, cinématographiques.
Ils dansent. Ils se partagent l’espace, se livrant à des saynètes bar bar bar.
Une chanson se répète, une ritournelle, un hymne, une berceuse. L’action est en crise, l’espace en voie d'être décentré, menacé par un principe d'instabilité.
Le récitant forme une conférence.
Le meneur de jeu tient les ficelles.
Le faiseur de son rythme des actions.
Le sujet tel Sisyphe prolétaire des dieux.
Total black out
Where is Beckett ?
Un discours
Des cris ou des gémissements
Un chant
Des paroles en anglais…

Latifa Laâbissi (juin 2008)