/ AUTOARCHIVE -
 / AUTOARCHIVE -
 / AUTOARCHIVE -
 / AUTOARCHIVE -
 / AUTOARCHIVE -
 / AUTOARCHIVE -
 / AUTOARCHIVE -
 / AUTOARCHIVE -
 / AUTOARCHIVE -
 / AUTOARCHIVE -

AUTOARCHIVE

(2013)

Autoarchive est une conférence performée, une théorie en mouvement, ou le mouvement d’une théorie portant sur les enjeux de mon propre travail, leurs filiations, leurs sources dans une perspective de rendre visible, tangible l’expérience de l’imaginaire dans un processus chorégraphique. C’est aussi l’exploration d’une production langagière, l’expérimentation d’une grammaire atypique qui joue des accents pour en troubler la perception. Une véritable stratégie de démontage, une opération de déconstruction qui s’amuse à déhiérarchiser la rhétorique d’un discours savant sur le corps. Sur une base d’auto-archive, les moyens de mise en œuvre de cette théorie mobile architecturent le statut d’une conférence comme une surface de projection, de réflexion sensible en manipulant différentes échelles de représentation : indice, commentaire, énigme, analogie, allégorie, extraits live de pièces de répertoire ou simple exercices reliés à une pratique de corps. Cet ensemble hétérogène compose une partition improbable suscitant un engagement performatif à la fois intense et monstrueux.

Latifa Laâbissi